EVANDRO SERODIO
menteur en scène - clown / bouffon Fils de Marie et Joseph, et re-né par erreur au 20e siècle au milieu des mines de pierres précieuses, dans les montagnes lointaines. Hors normes, difficilement compréhensible, et indiscipliné, il a été expulsé des institutions et écoles. Fait des erreurs de langage intempestives qui lui permet une inventivité dès la phrase. Sa folie l’emmène à penser qu’il peut changer le monde avec sa métaphysique inspirée des carambars et des papillotes Lidl. Mais sa cruauté pimente ses intentions, toutes ses araignées torturées dans l’enfance et ces pétards au bout de la queue des chats viennent titiller le gourou naissant. C’est le pape de l’instant, le dalaï Lama raté, celui qu’on aurai du éliminer avant qu’il grandisse. Fils de ce monde où les Télétubbies proposent des prêts à la consommation en mangeant des frites, il envoie sa lumière catastrophique au travers des débris et nous invite à la spontanéité moderne sans aucun minimaliste à l’asiatique. Tout se mange, tout s’utilise, tout est émotion. Pleurons devant Game of Thrones, ayons peur de la Bible, costumons-nous pour aller acheter du beurre. Le moteur: la joie. Une joie déraisonné, amorale et sans concession. Une rage de la débrouille et de la créativité à tout prix, comme si l’on allait mourir, car l’apocalypse a toujours frappé à sa porte. BOOM!!!